fbpx

Les entreprises suisses subissent la pénurie de talents

C’est une situation qui ne cesse de s’aggraver : 41 % des employeurs suisses ne parviennent pas à remplir certains postes, soit 8 % de plus en un an.
 
« Nous observons un décalage de plus en plus marqué entre le profil des candidats à la recherche d’un emploi et les besoins des entreprises », commente Patrick Maier, directeur général de Manpower Suisse.
 
Le manque de compétences techniques est le plus sensible. Baisse de productivité et de compétitivité en découlent pour 49 % des 750 patrons sondés. Il en va de même au niveau international où 38 % des 42.000 employeurs interrogés dans 42 pays différents indiquent avoir des difficultés à pourvoir des postes vacants. Postes à pourvoir : les ouvriers qualifiés et les représentants de commerce sont les professions les plus courues, suivies des ingénieurs, des techniciens et des chauffeurs.