fbpx

Facebook fait l’objet d’un procès collectif pour avoir utilisé des données privées

Matthew Campbell et Michael Hurley devraient voir leurs poursuites prospérer, un juge d’Oakland ayant décidé que le refus des responsables du réseau social de révéler quelles sont leurs pratiques publicitaires basées sur les données récoltées chez des utilisateurs empêche la cour de vérifier si elles sont conformes à la loi. A la clef : d’éventuels dommages-intérêts pouvant atteindre 10.000 $ pour réception indue de messages publicitaires.