fbpx

L’Autriche intégrée dans la Nouvelle route de la soie alors que s’inaugure la ligne de fret Chengdu-Vienne

Nouvelle route soie ligne fret Chengdu Vienne
Le voyage inaugural a vu l’acheminement de 41 containers contenant de la marchandise évaluée à 1,5 millions de dollars américains depuis la province de Sichuan au sud-ouest de la Chine vers la capitale de l’Autriche.
 
Le président Alexander Van der Bellen a assisté vendredi dernier à l’arrivée du train qui a mis 15 jours pour couvrir son itinéraire de 9.800 km. Celui-ci l’a fait passer par le Kazakhstan, la Russie, l’Ukraine et la Slovaquie avec son chargement d’affichages LED, d’ampoules et de pneus.
 
A Vienne, un nouveau terminal ferroviaire doit être construit dans le cadre de la Nouvelle route de la soie.
 
« Voilà un vrai symbole de la coopération entre la Chine et l’Autriche : nous espérons vraiment que ce train sera la première étape d’une coopération plus étroite entre la Chine et l’Autriche », a déclaré le président autrichien à l’agence chinoise Xinhua.
 
Les trains de fret Chine-Europe ont réalisé 1.000 voyages au cours des trois premiers mois de 2018, 75 % de plus que l’an dernier sur la même période. Le réseau transnational relie déjà 43 villes chinoises avec 41 villes européennes dans 13 pays.
 
L’histoire du premier Chengdu-Vienne ne dit pas quelles sont les marchandises qui repartiront pour le voyage retour – à supposer qu’il y en ait.