fbpx

Risques de nouvelles tensions entre Israël et les palestiniens dès le début du mois de mars

Les autorités palestiniennes vont subir un désastre financier dès le début du mois de mars, à cause des retenues de recettes fiscales imposées par les Israéliens en réponse à l’entrée de la Palestine à la Cour pénale internationale.
Cette situation va sérieusement limiter la capacité de l’autorité palestinienne à gouverner, ce qui risque d’entraîner une escalade de la violence de la part des civils en Cisjordanie.