fbpx

Sputnik, organe de presse du pouvoir russe, dénonce l’interdiction ukrainienne de partis communistes

Le ministère ukrainien de la Justice a décidé d’interdire les candidats de trois partis communistes lors des prochaines élections municipales. Sputnik, organe de presse officiel du pouvoir russe, a immédiatement pris la défense de ces partis, qualifiant la décision ukrainienne d’ « anti-démocratique » par la voix d’un député européen.
 
Sputnik a en effet interrogé le politicien tchèque Milosav Ransdorf, qui a affirmé que cette décision contraire à la démocratie jetait une « lumière défavorable » sur l’entrée possible de l’Ukraine dans l’Union européenne…