fbpx

L’évêque de Sion s’excuse pour des propos catholiques tenus sur l’homosexualité

L’évêque de Sion, Jean-Marie Lovey, est revenu jeudi sur ses propos dans le quotidien suisse Le Nouvelliste selon lesquels « l’homosexualité peut être guérie ». Il assimilait par ailleurs l’homosexualité à « une faiblesse de la nature ». Il s’en est excusé en invoquant « un faux pas de communication ».
 
« Derrière le mot faiblesse il n’y avait aucun jugement de valeur de ma part », dit-il, « navré » que le terme de guérison ait été « compris au sens médical ». Il s’excuse d’avoir suivi l’enseignement de l’Eglise en d’autres termes…