fbpx

L’« intelligence » des chimpanzés ne progresse pas lorsqu’ils sont élevés par un être humain

L’« intelligence » des chimpanzés ne progresse pas lorsqu’ils sont élevés par un être humain

Les chimpanzés élevés par des êtres humains, ne sont pas plus « intelligents » que ceux laissés à leur mère primate, selon une étude sur 99 chimpanzés d’âges divers, publiée par Current Biology. L’intervention humaine n’améliore en rien leur capacité à réaliser des tâches, selon le Dr William Hopkins du Yerkes National Primate Research Center d’Atlanta, aux Etats-Unis.

L’étude conclut que les gènes sont largement déterminants en matière d’intelligence chez les chimpanzés. La recherche sur l’intelligence humaine pourrait néanmoins profiter de l’étude, assurent les chercheurs, dans la mesure où chez l’homme, elle est rendue plus complexe par le jeu de facteurs extérieurs à la génétique : l’éducation, l’environnement familial, le statut économique, la culture…

Mais au-delà, l’étude souligne en réalité la spécificité de l’intelligence humaine, à l’heure où les deep ecologists nient l’existence de la nature humaine elle-même.