fbpx

Vladimir Poutine, candidat « indépendant » à la prochaine élection présidentielle en Russie

Vladimir Poutine candidat indépendant élection présidentielle Russie
 
« Ce sera une candidature personnelle, mais je compte sur le soutien des forces politiques qui partagent ma vision du développement de notre pays et qui me font personnellement confiance », a déclaré le président en exercice lors d’une importante conférence de presse à Moscou, jeudi.
 
Répondant à une journaliste qui a annoncé sa propre possible candidature, Poutine l’a tancée en moquant les candidatures d’opposition sans programme « orienté sur l’action », à la manière de l’ancien président géorgien, Mikhaïl Saakachvili. « Voulez-vous que ce genre de Saakachvili déstabilise la situation de notre pays ? Voulez-vous aller d’un Maidan à l’autre ? »
 
Si Poutine entend se présenter de manière indépendante, ce qui l’obligera à déposer 300.000 signatures de citoyens soutenant sa candidature, on perçoit chez lui une volonté de renforcer son lien personnel avec le peuple, au détriment de la puissance des partis, et ce même si le sien, Russie Unie, est largement majoritaire. Russie unie a d’ailleurs déjà, par la voix de Dimitri Medvedev, annoncé son « soutien inconditionnel » au président sortant.
 
Certes il n’est pas question de « parti unique », mais comme pour Macron en France, c’est une autre forme d’hégémonie politique qui est peut-être en train de se mettre en place.