fbpx

Islamisation à l’école aux Etats-Unis : un collège public du New Jersey explique à ses élèves que l’islam est la seule vraie religion.

islamisation école Etats Unis
 
L’ONG Thomas More Law Center a engagé des poursuites devant le tribunal du district de Chatham, dans le New Jersey, pour une vidéo vantant les mérites de l’islam que l’école fait visionner aux collégiens en cours de géographie et cultures du monde. Loin d’être une simple description objective de l’islam, cette vidéo destinée aux non-musulmans a un caractère clairement prosélyte. L’islam y est présenté sous un jour extrêmement favorable et les élèves y apprennent qu’Allah est le seul Dieu et Mohammed son dernier messager auquel Dieu a confié le « Noble Coran ». Les « vérités » de la foi islamique y sont assenées d’un point de vue musulman. La civilisation musulmane y est présentée comme lumineuse, éclairée, par contraste avec l’obscurantisme supposé de l’Europe du Moyen-Age.
 
Une autre vidéo montrée aux élèves du collège Chatham Middle School (CMS) est un dessin animé dans lequel le petit Youssouf explique au petit Alex les cinq piliers de l’islam. Cette vidéo produite dans un but d’islamisation qui n’est même pas caché se termine sur une scène où Youssouf emmène à la mosquée un Alex séduit par ses explications.
 

Le proviseur de l’école Chatham Middle School serait-il un musulman pratiquant la taqqîya dans un but d’islamisation ?

 
La plainte de Mme Libby Hislenrath, agissant pour le compte de son fils de 12 ans avec l’aide du Thomas More Law Center, signale aussi le fond musical de la première vidéo. Il s’agit d’un poème islamique appelé Qasida Burdah, dans lequel les paroles en langue arabe décrivent les chrétiens et les juifs comme des infidèles et vantent leur massacre par Mahomet. Un lien a été proposé aux élèves pour leur permettre de télécharger ce chant.
 
Si cette mère s’est finalement décidée à engager des poursuites, c’est en raison du refus du proviseur de la recevoir pour s’expliquer du contenu du cours de géographie et cultures du monde où l’islam semble en outre avoir été la seule religion abordée par l’enseignant.
 

L’islam mieux traité que le christianisme aux Etats-Unis

 
Comment aurait été traité le christianisme s’il avait seulement été lui aussi au programme de ce collège du New Jersey, se demande Selwyn Duke dans The New American. La réponse est donnée par le témoignage d’une autre maman de cette même école, sur Fox News (vidéo insérée dans l’article du New American). Nancy Gayer a expliqué comment, il y a trois ans, son fils avait mis une courte citation de la Bible dans un exposé qu’il devait montrer à sa classe. Son professeur l’a pris à part pour lui expliquer que cette citation était à réserver à l’école du dimanche, et il lui a interdit de présenter son exposé devant les autres élèves.
 
Pour avoir exprimé leur étonnement en réunion du conseil scolaire, les deux mamans ont été taxées de sectaires, de xénophobes et d’islamophobes et leur attitude a même été comparée à celle du Ku Klux Klan. Pourtant, lorsqu’on visite le site web du collège CMS, on pourrait croire que la valeur première de cette école est le respect. Une semaine du respect y est même organisée, mais c’est apparemment un respect à sens unique, et qui plus est un respect imprégné de taqqîya, la pratique musulmane de la dissimulation dans un but d’islamisation.
 

Olivier Bault