Matteo Renzi menace d’opposer son veto au budget européen si le reste de l’UE refuse d’accueillir des migrants

Matteo Renzi menace opposer veto budget européen UE refuse migrants

Matteo Renzi a manifesté sa mauvaise humeur ce weekend à l’égard de l’Europe.


 
Il a dénoncé mardi le manque de solidarité des voisins européens de l’Italie qui est aux prises avec un afflux massif de migrants.
 
« Nous donnons 20 milliards à l’Europe afin d’en récupérer 12 – et si là Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie veulent nous faire la leçon à propos des migrants, permettez à l’Italie de dire que ce système ne fonctionne plus », a-t-il déclaré : « Si vous élevez de des murs contre les migrants, vous pouvez oublier l’argent italien. Si les migrants ne vont pas là-bas, l’argent n’ira pas non plus. »
 
L’Italie a présenté un budget en déficit de 2,3 % du PIB en 2017, bien plus que ne le souhaitait Bruxelles, justifiant la chose par le tremblement de terre du mois d’août et par le coût de l’hébergement des migrants qui arrivent depuis l’Afrique du Nord : 155.000 personnes ont débarqué sur ses côtes cette année.