Rosaire aux frontières :
le 7 octobre, les catholiques polonais prieront le long de leurs frontières pour la Pologne, l’Europe et le monde

catholiques Rosaire frontières Pologne Europe

Ratuj różańcem Polskę i Świat
Sauve la Pologne et le monde avec le Rosaire
—–
Różaniec do granic
(inscription en forme de croix sur la Pologne) : Rosaire aux frontières


 

Un million de Polonais le long des frontières pour dire le chapelet, est-ce possible ? Tout semble réuni pour que l’objectif des organisateurs laïcs de cette initiative soutenue par l’épiscopat soit atteint. Les catholiques polonais rejoindront le mois prochain les frontières terrestres, maritimes et aériennes (dans les aéroports) du pays afin de réciter ensemble le Rosaire pour le salut de la Pologne, de l’Europe et du monde. Ainsi que le rappelle le site Internet consacré à cet événement religieux, le 7 octobre est le jour de la fête de Notre-Dame du Rosaire instaurée après la bataille de Lépante où la flotte de la Sainte-Ligue constituée à l’initiative du pape Pie V l’emporta sur la flotte ottomane, sauvant l’Europe de l’islamisation. Pour obtenir la victoire, Pie V avait appelé les chrétiens à réciter le Rosaire jour et nuit pour demander l’intercession de la Vierge Marie.
 

Le Rosaire comme arme pour sauver l’Europe face aux graves dangers qui la guettent aujourd’hui

 
On peut lire sur le site de l’événement : « Le Rosaire est une arme puissante dans la lutte contre le mal. Si puissante qu’elle peut changer le cours de l’histoire, et des milliers de témoignages et de miracles documentés sont là pour prouver son efficacité hors du commun. Marie est Reine de Pologne, elle prend soin de nous depuis des générations, aux moments critiques de notre histoire elle a toujours été auprès de nous et nous auprès d’Elle. Pour sauver le monde, la Mère de Dieu nous invite à la prière du Rosaire. C’est pourquoi nous croyons que si le Rosaire est récité par environ un million de Polonais aux frontières du pays, cela peut non seulement changer le cours des choses, mais aussi ouvrir les cœurs de nos compatriotes à l’action de la Grâce divine. La puissante prière du Rosaire peut influer le destin de la Pologne, de l’Europe et même du monde entier » (une traduction du texte complet est proposée ici).
 
Le 7 octobre, ce sera aussi le premier samedi du mois, jour de célébration du Cœur Immaculé de Marie demandée par la Sainte Vierge elle-même lors de ses apparitions à Fatima il y a 100 ans.
 

Les évêques appellent les catholiques de Pologne à se joindre à la prière du Rosaire aux frontières

 
La conférence des évêques de Pologne invite les fidèles à se joindre à cette prière nationale qui s’inscrit dans la suite de la grande journée de pénitence publique organisée il y a un an par des laïcs au sanctuaire de Jasna Góra à Częstochowa, après les « marches noires » en faveur de l’avortement. La prière du Rosaire aux frontières sera retransmise en direct par la radio catholique Radio Maryja pour permettre, ainsi que le demandent les évêques, la participation des familles restées chez elles, des malades dans les hôpitaux et des communautés paroissiales dans les églises.
 
Chacun peut déclarer sa participation dans une des églises ou chapelles participant à cette prière du Rosaire le long des frontières du pays, que l’on peut voir sur cette carte.
 
Quand son pays s’est retrouvé sous le joug communiste après la guerre, le cardinal August Hlond, primat de Pologne, a déclaré que la victoire ne pourrait venir que par Marie. Ces mots ont été repris par le cardinal Wyszyński puis par saint Jean-Paul II. Aujourd’hui, seule l’intercession de la Vierge Marie peut sauver les familles polonaises de la laïcisation rampante, à l’européenne, et ramener les autres nations du continent au Christ. Mais aussi protéger l’Europe de l’islamisation, y compris en priant pour la conversion des musulmans.
 

Olivier Bault