fbpx

La majoration d’une taxe provoque la colère de la grande distribution

Votée mardi à l’initiative des députés sans que le gouvernement ne s’y oppose, la hausse de 50 % de la taxe sur les surfaces commerciales (Tascom) alourdit de 200 millions d’euros les charges des magasins de plus de 2500 m2.
Une pression fiscale jugée insupportable par la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution, alors que François Hollande s’est engagé début novembre à une pause fiscale pour tous en 2015.
Pour compenser cette mesure fiscale, les entreprises assurent qu’elles risquent de renoncer au recrutement de 30.000 personnes…