fbpx

Le chiffre : 647

C’est le nombre de millions d’euros que l’Etat comptait gagner avec ses radars routiers en 2013, et il avait investi pour cela, accroissant son parc et engageant un prestataire chargé de la maintenance de plus des trois quarts de radars. Mais cela ne fonctionne pas bien et à sa grande déception, l’Etat n’a perçu que 579 millions d’euros contre 630 en 2012 ! Le nombre d’infractions relevées a baissé de 11 %. Parmi les raisons à cela, une très légère baisse de la vitesse, mais surtout moins de radars en état de fonctionner : les uns parce que l’entretien se fait trop lentement, les autres parce que les Français les brisent en nombre croissant, notamment les Bretons en général et les Bonnets rouges en particulier.