fbpx

« Les conducteurs de voitures et de camions de l’UE sont les plus gros consommateurs d’huile de palme en Europe et ils ne le savent pas »

conducteurs voitures camions UE huile palme gros consommateurs Europe
 
C’est ainsi que Laura Buffet, responsable des « carburants propres » à la Commission européenne, a commenté ce fait : plus de la moitié du biodiesel de l’Union européenne est fabriquée à partir de produits d’importation. 53 %, très exactement.
 
Les biocarburants représentent 4,9 % de la consommation globale de carburants pour le transport en Europe, dont 81 % entrent dans la composition du diesel. L’huile de palme importée, dont l’exploitation est réputée dévastatrice pour les forêts dans les zones tropicales et liée à de fortes émissions de CO2, représente donc plus de la moitié de cette masse.
 
Les biocarburants sont présentés comme « vertueux » du point de vue des émissions carbone. A tort – pour ne pas dire trompeusement.
 
En fait, souligne l’étude réalisée par la commission Transport et Environnement de Bruxelles, les émissions de CO2 liées aux carburants d’origine végétale sont bien plus élevées que celles liées aux énergie fossiles, et l’huile de palme détient… la palme puisqu’elle les multiplie par trois.
 
Ce n’est pas le plus grave en réalité, surtout si l’on veut bien remettre en question les effets prétendument néfastes des émissions de CO2. Bien plus inquiétante est l’utilisation massive de terrains agricoles, notamment dans les pays du Tiers monde, pour la production de carburant, au détriment de la production de denrées comestibles.
 
Ou comment les fausses bonnes idées des faux écologistes finissent par pourrir la vie de tout le monde.