Aux Emirats Arabes Unis, résistance face aux programmes de surveillance sur Iphone

Emirats Arabes Unis résistance programmes surveillance Iphone

Le SMS reçu par Ahmed Mansour, et transmis à Citizen Labs.


 
Ahmed Mansour, militant pour les droits de l’homme aux Emirats Arabes Unis, vient de mettre au jour un subterfuge utilisé par le pouvoir pour traquer les citoyens critiques du gouvernement.
 
Il a été alerté par un message reçu son iPhone l’invitant à découvrir comment la torture est pratiquée dans les prisons des émirats en cliquant sur un lien. Méfiant, il a signalé le cas à Citizen Lab, un organisme de veille sur les droits Internet : quinze jours plus tard, celui-ci a pu établir que le message émanait d’une société israélienne de cyberespionnage, qui utilisait un message pour hameçonner des utilisateurs de téléphones portables et installer sur leur mobile petit programme d’espionnage.
 
Ce programme tire profit de faiblesse du système d’exploitation des téléphones Apple. Si Mansour l’avait activé d’un simple clic innocent, les pirates auraient pu récupérer ses appels, ses SMS et autres messages et toutes les données personnelles conservées sur le mobile.
 
Jeudi, peu avant la sortie de cette information, Apple a installé des modifications permettant de contrer les vulnérabilités de son système d’exploitation.
 
Il paraît que cela s’est fait en un temps record.