fbpx

La Maison Blanche « surveille » la montée des crypto-monnaies – et le FMI, et la FED

Maison Blanche montée crypto monnaies FMI FED
 
Pour le week-end de Thanksgiving, le bitcoin, monnaie numérique alternative, a franchi la barre des 10.000 dollars – il en pesait mille début 2017 et… un seul en 2011. Et son utilisation ne cesse de s’étendre. C’est un signal pour le département de la Sécurité intérieure des États-Unis qui s’est promis de surveiller l’évolution de cette crypto-monnaie envahissante, a déclaré la secrétaire de presse de la Maison Blanche, Sarah Sanders.
 
Le FMI, lui, a carrément réclamé la nécessité d’une réglementation de ces crypto-monnaies, hors de tout contrôle – du moins le sien. « Un des principaux défis pour les autorités nationales sera de contenir les risques sans étouffer l’innovation associée aux crypto-monnaies, a déclaré son porte-parole. Nous pensons également qu’une plus grande discussion internationale et, en fait, une coopération serait utile, et comme vous l’avez peut-être noté, nous, le FMI, avons essayé de jouer un rôle à cet égard ».
 
En effet, les investisseurs aux États-Unis et dans le monde … investissent massivement dans les crypto-monnaies, en particulier ce bitcoin, première de ces monnaies « nouveau modèle ». Et les possibilités de blanchiment, d’évasion fiscale ou encore de financement terroriste sont considérables…
 
Le président de la Réserve Fédérale des Etats-Unis n’aime pas non plus ces risques : il a déclaré vouloir prendre en compte l’émergence de ces nouvelles « monnaies numériques développées en privé à l’aide de nouvelles technologies décentralisées »
 
Décidément, les grands outils financiers mondialistes n’aiment pas les « alternatives »…