Un professeur empêche un élève de sortir par la fenêtre : il manque d’être radié

professeur empêche élève sortir fenêtre radié

M. Dursley nie avoir levé l’enfant lors d’une audience disciplinaire où il se bat pour son travail à l’école


 

C’était en 2016 : Adrian Dursley, 33 ans, enseignait à Cardiff dans une école primaire pour enfants ayant des difficultés émotionnelles et comportementales – nos ZEP à nous.
 
Pendant un cours, un élève âgé de 10 ans se met en colère parce qu’il n’est pas autorisé à se rendre sur le terrain de jeu pendant le déjeuner, renverse des chaises et se précipite sur le rebords de la fenêtre pour tenter de sortir – son professeur Adrian Dursley l’en empêche à temps. Sauf que, nécessairement, il a dû pour ce faire le toucher, l’empoigner, le forcer et que ça, c’est une atteinte aux politiques scolaires sur la manipulation des enfants.
 
D’abord relevé de ses fonctions, le professeur vient d’être finalement autoriser à garder son emploi lors d’une audience disciplinaire à Cardiff. Bien que sa collègue qui assistait aux cours ait évoqué des méthodes rudes (comment pourrait-il en être autrement ? !), il a pu défendre le fait qu’il craignait pour la sécurité de l’enfant – qui d’ailleurs n’a aucunement été blessé dans cette histoire, alors qu’il l’aurait pu l’être en sortant par la fenêtre (élève connu, soit dit en passant, pour avoir été agressif et violent dans le passé).
 
Adrian Dursley a reçu une réprimande de deux ans qui lui permettra néanmoins de continuer à enseigner. On marche quand même sur la tête.