fbpx

La Chine accusée d’une violente attaque contre le site internet GitHub

Chine accusee attaque contre GitHub
 
Le site internet GitHub, utilisé par des millions de programmeurs informatiques dans le monde entier a subi « la plus grande attaque par déni de service » de son histoire explique-t-il dans un communiqué. L’attaque, qui a duré deux jours, a rendu le site partiellement inaccessible en multipliant les connexions pour en empêcher le fonctionnement.
 
Deux pages hébergées par GitHub étaient visées : la première contient une version en chinois du New York Times, tandis que la seconde appartient à un site d’information indépendant sur la censure chinoise d’internet. L’attaque a détourné une partie du trafic Internet en provenance de l’extérieur de la Chine et à destination de Baidu, principal moteur de recherche du pays.
 
Il est possible que cette attaque ait été mise en œuvre à l’insu de Baidu : les lignes de code responsables ont été insérées par les machines qui isolent l’Internet chinois du reste du réseau mondial. Ce sont elles, notamment, qui permettent la censure exercée par les autorités.
 
Ce qui a permis à de nombreux observateurs d’accuser l’Etat chinois d’en être, au moins partiellement, responsable. On attend de la Maison Blanche une riposte similaire à celle menée contre la Corée du Nord.