fbpx

La demande d’un homme demandant une assistance pour mourir rejetée par la Haute cour de Londres

demande homme assistance mourir rejetée Haute cour Londres
 
Noel Conway, 67 ans, souffre de la maladie du motoneurone et les médecins estiment qu’il n’a pas plus de 12 mois à vivre. Il craint de se sentir « enseveli » par sa maladie et réclamait en justice la possibilité de décider d’une mort « paisible et digne » quand il estimera que le moment sera venu.
 
Les juges ont refusé d’accéder à sa demande visant à faire déclarer la loi britannique sur le suicide de 1961 incompatible avec l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme qui vise à garantir le respect de la vie privée et familiale.
 
Tout en se disant compétents pour vérifier la conformité d’une loi avec la convention, les juges ont ainsi refusé de suivre l’argumentation de l’association Humanists UK qui appuyait la demande de Conway : voilà qui évite au moins de créer une excuse systématique pour l’aide au suicide qu’un jugement favorable aurait instaurée.