fbpx

Les règles fiscales de l’UE seront assouplies pour l’Irlande pour encaisser les « chocs » comme celui du Brexit

 
Règles fiscales UE Irlande Brexit
 
C’est ce qu’entend promettre le vice-président pour l’euro et le dialogue social de la Commission de Bruxelles, Valdis Dombrovskis, lors de sa prochaine visite à Dublin.
 
Il a déclaré à l’Irish Times que la Commission est bien consciente du fait que l’Irlande sera l’Etat membre le plus affecté négativement par le Brexit. Il lui sera donc possible d’utiliser la « clause d’investissement qui permet aux Etats membres de dévier temporairement des voie d’ajustement de leurs objectifs budgétaires à moyen terme afin d’augmenter l’investissement cofinancé par l’UE ».
 
L’Irlande, actuellement en conflit avec Bruxelles à propos de la taxe numérique et de l’union bancaire, affiche une dette de 69 % par rapport à son PIB, bien au-delà du plafond de Maastricht fixé à 60 %.