La photo :
On a découvert une tour de crânes humains sur un site de sacrifices humain aztèques

tour crânes humains site sacrifices humain aztèques Photo

Lorena Vazquez, une archéologue, travaille sur le site près de Templo Mayor.


 
C’est au cœur de la ville de Mexico que des archéologues ont mis au jour un édifice cylindrique comprenant plus de 650 crânes recouverts de chaux, tout près du site du Temple Majeur de Tenochtitlan, là où se dresse aujourd’hui la cathédrale métropolitaine.
 
Ce lieu de culte aztèque a été le théâtre de dizaines de milliers de sacrifices humains. On estime que les crânes ont d’abord été exposés avant d’être utilisés pour ériger les tours évoquées avec effroi par les conquistadors, et plus précisément par le soldat Andres de Tapia qui faisait partie de l’expédition de Cortès en 1521. Son récit évoque des dizaines de milliers de crânes formant des édifices sur le site de Huey Tzompantli, que les archéologues estiment avoir découvert désormais.
 
Particularité de cette mise au jour : on a découvert non seulement des crânes d’hommes jeunes, et donc potentiellement des guerriers, comme s’y attendaient les archéologues, mais aussi de femmes et d’enfants.
 
Si la découverte de crânes de femmes n’est pas une nouveauté, les sacrificateurs préférant les individus à l’apogée de leur force et de la fécondité, hommes ou femmes, celle de crânes d’enfants est inédite et peut correspondre à des périodes de grandes catastrophes ou l’intensité des massacres atteignait des paroxysmes pour parvenir à « calmer les dieux ».
 
tour crânes humains site sacrifices humain aztèques Photo

Des crânes sont vus sur un site où plus d’une centaine de crânes, ont été trouvés dans un édifice cylindrique près de Templo Mayor, dans la ville de Mexico.