fbpx

Le réchauffement climatique ne provoquera pas de baisse du nombre de décès en hiver

Certains espéraient que le réchauffement climatique aurait pour conséquence une baisse du nombre de morts pendant l’hiver, en raison de l’augmentation des températures. Mais le « réchauffement » ne saurait avoir d’effets désirables… Une nouvelle étude assure qu’il n’en est rien et que le nombre de morts demeurera le même.
 
Le professeur Patrick Kinney, directeur du programme sur la santé et le climat de l’Université de Columbia où cette étude a été réalisée, affirme qu’il n’y a en réalité aucun lien entre les niveaux de température et ces morts.
 
D’autres facteurs pourraient intervenir comme la démographie, la promiscuité, les différences culturelles… Mais non le froid, les infections, les bronchites et autres effets des frimas ?
 
Ne dites plus jamais : « Passera pas l’hiver » mais « il succombera à ses différences culturelles » !