fbpx

Etats-Unis : les produits alimentaires importés de Chine menacent la santé publique – même le « bio »

Etats Unis produits alimentaires Chine menace santé publique bio
 
« Produit en Chine ». Après avoir pris le contrôle du marché des machines-outils, de l’électronique et des vêtements, la Chine inonde les Etats-Unis depuis vingt ans de produits et composants alimentaires, avec l’assentiment et le soutien de toute la classe politique américaine. Malgré plusieurs scandales ces dernières années, aucune mesure politique ne vient arrêter cet afflux qui met pourtant en danger la santé publique et l’indépendance alimentaire du pays en raison des additifs qui agrémentent la nourriture « made in China » ; bien au contraire, il est encouragé. Même l’alimentation certifiée « Bio » par le Département américain de l’agriculture peut être de production chinoise ! Et cela pose un vrai problème.
 

Etats-Unis : des produits alimentaires chinois tous azimuts – même « bio »

 
Food & Water Watch, une association de défense des consommateurs, publiait en 2011 un rapport faisant état de l’alarmante augmentation chaque année des exportations chinoises de produits alimentaires en direction des Etats-Unis : jus de pommes, champignons, ail, chou-fleur, asperges, broccolis, saumon, sardines, miel, épices, thé, sauces, etc., la liste est impressionnante. D’après ce rapport, la Chine représentait en 2010 le deuxième exportateur de fruits et légumes vers les Etats-Unis, pour un total de plus d’un 450 millions de kilogrammes, et le troisième exportateur de légumes frais. Parmi les autres produits importés depuis la Chine, citons les sauces (pour près de 50 millions de kilos), les épices (près de 40 millions de kilos), ou les pâtes et pâtisseries (près de 20 millions de kilos). La Chine est également un grand exportateur de fruits de mer : ils représentent presque le quart du montant total des importations aux Etats-Unis (plus de 450 millions de kilos en 2010).
 
Fait encore plus inquiétant, la Chine est parvenue à infiltrer la production alimentaire américaine, en devenant le principal fournisseur d’ingrédients tels que les conservateurs, les édulcorants, les exhausteurs et les arômes : les Chinois fournissent par exemple 90 % des importations américaines d’acide citrique, un exhausteur de goût utilisé dans les sodas, le fromage ou les pâtisseries, et 85 % de la vanille artificielle ; quant au miel vendu aux Etats-Unis, un tiers vient de Chine… Le miel chinois, selon Food Safety News, est suspect d’être contaminé aux antibiotiques et aux métaux lourds – et il arrive dans le pays par voie détournée, transitant par l’Inde ou le Vietnam pour masquer son origine.
 

La santé publique est menacée par une mauvaise sécurité alimentaire en Chine

 
Cette invasion de produits alimentaires chinois constitue une véritable menace pour la santé publique et pour l’indépendance alimentaire des Etats-Unis, selon The New American. En 2013 déjà, des experts rapportaient devant le Congrès une affaire d’intoxication alimentaire dans une cantine allemande, due à des fraises chinoises, et attiraient l’attention sur le riz importé de Chine, dont la teneur en plomb dépasse soixante fois les seuils tolérés pour les enfants.
 
Ici et là, les maladies, les intoxications et les morts dues aux produits d’origine chinoise se multiplient… Comment peut-on continuer à laisser faire ?, demande le site américain. En vérité, les myriades d’agences de réglementation fédérales américaines préfèrent s’acharner sur les fermiers, les industriels et les distributeurs, sous prétexte de protéger le consommateur, que de s’attaquer aux vrais problèmes. « La FDA (Food and Drug Administration), explique le rapport, a entrepris peu de choses pour remédier à la marée montante des produits alimentaires importés de Chine (…). [Elle] inspecte moins de 2 % des aliments importés et ne visite pratiquement jamais les usines agro-alimentaires chinoises. [Elle] n’a réalisé que treize inspections alimentaires en Chine entre juin 2009 et juin 2010. »
 
Que vaut la labellisation américaine « Bio », présente sur des produits fabriqués en Chine, dans ces conditions ? Il est grand temps de vérifier.