fbpx

Un diplomate européen reconnaît que les migrants sont attirés dans l’UE par l’absence de déportation des clandestins

migrants attirés UE absence déportation clandestins diplomate européen
 
Seule une minorité de personnes qui ne se voient pas reconnaître le statut de réfugié est reconduite aux frontières, et cela constitue un effet d’appel en vue de traverser la Méditerranée, a-t-il reconnu. Les migrants économiques ont 73 % de chances de pouvoir rester.
 
Selon ce responsable de Bruxelles, l’incapacité des gouvernements de l’UE à renvoyer chez eux ceux qui se voient refuser le séjour constitue même le facteur incitatif au voyage vers l’Europe le plus important.
 
Selon la Commission européenne, le taux de retour effectif des personnes dont le dossier a été rejeté vers un pays tiers est de 36,4 %, et même seulement de 27 % si on exclut les Balkans occidentaux.
 
En 2017, les Nigérians constituent à ce jour le plus grand groupe de nouveaux arrivants, en provenance de l’économie la plus importante d’Afrique ; seuls 21,7 % d’entre eux ont officiellement obtenu le droit d’asile.